Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 00:05

Des napperons rectangulaires, nous en avons brodés à l'école maternelle, nous en avons récupérés chez nos grand-mères, et ils ne servent à rien si ce n'est de se tenir bien tranquilles au fond des tiroirs.

En faisant du rangement, j'ai failli en liquider un joli, bordé de dentelle, mais son motif au point de croix m'en a empêché.

C'est là que j'ai eu un trait de génie : en faire une pochette pour serviette, car justement il m'en fallait une.

Ni une, ni deux, et me voilà à l'ouvrage.

Je vous fais partager mon idée, on ne sait jamais....

Rien de plus simple à faire.

                              Le napperon mesure environ 25 cm. sur 35 cm.

                                  Je le plie en 3 dans le sens de la hauteur.

 

Poche-serv.1.JPG

                                                  Pliage : 1/3  - 2/3

 

                                                          *****

 

                                 Je marque les repères. Je déplie le napperon.

 Poche-serv.2.JPG

Pour rendre plus esthétique, je couds un rectangle de tissu sur l'envers du rabat.

                                     Poche serv.3

 

                                       Je replie en 3 comme au début.

                                                                                                                                     

                                              Je pique tout autour.

                                         Repassage et le tour est joué.

                                                        *********

A votre tour .de redonner vie à ces petis ouvrages romantiques. 

Cette pochette servira aux petits écoliers à la cantine ou en colonie de vacances où les serviettes en papier ne sont pas utilisées.

 

                           Merci chers amis, votre commentaire me sera utile

                                                  

Repost 0
Published by Mounala - dans Mes pas à pas
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 02:24

C O C O R I C O .....

Aujourd'hui j'ai deux raisons
 de pousser le cri de notre emblème national. 
Pour commencer, vous lisez le 150e article de ce blog.

 Je vous en donne 
tout d'abord, quelques chiffres :
 
Blog créé le 16 Août 2007
38 514 pages vues
19 272 visites
1 477 commentaires.

Merci à vous qui y avez contribué par vote fidélité.
 

  

                                                    ****
                                        ******        ******

Et maintenant un deuxième


C O C O R I C O

 pour vous présenter les nouveaux éléments 
de déco de ma cuisine.
A présent le prince de la basse-cour nous tiendra compagnie
 pendant  pas mal de temps,
car vraiment trop majestueux pour finir dans un pot au feu.
 



 




Toutefois, je vous fais partager le résultat de plusieurs mois
de cogitation pour arriver à la déco des fenêtres. 
Ce n'était vraiment pas une mince affaire que de trouver
un brise-bise de grande largeur.
Me croirez-vous si je vous dis avoir écumé pendant près d'un an les magasins textiles sur ma route ?  
J'ai fini par dénicher à GAP  un galon avec le motif tant convoité.
 

 
Et maintenant, comment en faire un brise bise ?
Me voilà repartie dans mes recherches.
C'est finalement à mon retour de vacances que j'ai trouvé la solution.
Chez Mondial-Tissus à Mulhouse, un large ruban en broderie anglaise
avec oeillets fait mon bonheur. 




Je couds le galon rouge sur le ruban

L'Hom apporte sa précieuse participation à cette entreprise
en  fabriquant une tringle ultra-mince pour fixer ma création sur la fenêtre.  

  



Résultat de notre coopération :
 

Un magnifique volant "juponné", double face. 


Vue à l'intérieur   

                            Vue à l'extérieur
Que pensez-vous de ma nouvelle ambiance cuisine ? 
 
P.S

- Au fond de la cuisine, la balance qui contient encore une des pommes de terre 
  de l'article précédent
- Pour les visiteurs de la région : vous apercevez le Thanner Hubel par la fenêtre.
   Notre station de ski locale, fera parler d'elle l'hiver prochain.
  


Chers amis visiteurs, merci pour votre lecture, 
votre commentaire et à bientôt.




   

 

 

 

 

Repost 0
Published by Mounala - dans Mes pas à pas
commenter cet article
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 14:23
Qui ne  se souvient pas de ses ouvrages de fillette.
Qui n'a pas utilisé  le tricotin dans  son  enfance ?
Ce petit objet facilement rangé dans la boîte à ouvrages ?
Ces kilomètres de rubans tricotés, que sont-ils devenus ?

Mais il est une autre question : quel papa n'a pas fabriqué vite-fait ce premier métier à tisser à ses fillettes, et encore j'ai connu des garçonnets qui se sont aussi amusés avec. 
Notre petite Jeanne ne dérogera pas à la règle, Papi va, une fois de plus l'atteler à l'ouvrage, car la météo des vacances est propice à ce genre d'activité.
Ni une, ni deux, Mamie fouille dans l'antique  travailleuse et trouve une grande bobine de fil en bois, qui ne demande qu'une chose : reprendre du service.









Papi va  ajouter quatre petits clous autour de l'orifice de la bobine et le tour est joué. 


Une petite aiguille à tricoter ou un crochet, 
Et maintenant, yapluka

Quelques heures après ........  

Notre Miss aura  un collier, bien éphémère, certes, mais tellement précieux, puisque c'est SON oeuvre.
  
 
Nos petits sont bien tous les mêmes, toutes générations confondues
Que cette enfance est belle.
Et pendant tout ce temps, les devoirs,  la télévision et ses dérivés miniatures sont aisément oubliés.
Vive les vacances . 
Chers amis visiteurs, s'il vous faut de toute urgence un tricotin, vous avez la solution, n'en privez pas vos petits.


Important :
Avantage non négligeable avec la bobine : le tricot avance bien plus vite, qu'avec le tricotin acheté,  car plus court.
  


Merci Pour votre visite et n'hésitez pas à mettre votre petit maillon sur la chaînette des commentaires. 




Repost 0
Published by Mounala - dans Mes pas à pas
commenter cet article
22 septembre 2007 6 22 /09 /septembre /2007 00:50

Je vous présente une variante du point de croix un  peu méconnue chez nous, et qui   possède ses lettres de noblesse en Italie, particulièrement à Assise, d'où son nom.



La broderie au point d'Assise s'effectue par le remplissage au point de  croix des contours exterieurs des motifs, qui eux, restent blancs, et dont les contours sont  tracés par des points avant. 

                                              ***********

                           Là vous voyez le début du  travail.


Punto-Assisi--1--copie-1.jpg

 
Ces motifs étaient au départ brodés sur le linge d'église et le linge de table.
                                              ************

                             Ci dessous, une nappe.

Punto-Assisi--9-.jpg


Ma version personnelle de ce point sur  serviettes et gants de toilette


Mariage-Christine-Olivier--Serviettes.JPG


                                          Détail

Point-d-Assise--D--tail.JPG

                                                  *************

Le livre incontournable, si vous avez l'occasion d'aller  à Assise.
Une foule de motifs à adapter à vos ouvrages.
 

Punto-Assisi.jpg




J'espère vous avoir permis de découvrir et  qui sait, donné envie d'essayer  ce travail et comme dit la pub :

                               "L'essayer, c'est l'adopter" 

Amies brodeuses, si vous avez fait des ouvrages, similaires, n'hésitez pas à les montrer et à en parler ici.  
Repost 0
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 21:07





alias  Pikledoi "du Point Compté" , qui m'a permis de m'inspirer pour la confection de la couverture du carnet de santé d'Aglaé.
  

Comme quoi, nous formons une longue chaîne pour échanger notre savoir faire.

        "Si toutes les brodeuses se donnaient la main, 
                   elles feraient le tour du monde ! "


Plus une utopie, grâce aux voies virtuelles, c'est maintenant une superbe réalité.
Repost 0
19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 00:08

Un pas à pas qui je pense, pourra être utile à nos amies couturières et brodeuses.

A la naissance d'Aglaé, la fillette d'une de mes amies, j'ai fait un bavoir au point compté.
Sa maman m'a demandé une pochette assortie pour son carnet de santé.
Pas moyen de trouver dans le commerce ce que je cherchais. J'ai donc pris les mesures du fameux carnet et me suis attelée à la confection  de cette pochette.

Si le coeur vous en dit, vous pourrez faire pareil.

 

Fournitures :Carnet-sant---2.jpg


Toile assez forte   27 cm sur 57 cm
Toile thermocollante, mêmes dimensions.
Toile Aida, par exemple, 20 cm sur 28 cm - + fournitures broderie de votre choix  
Galon biais en coton,  1,20 sur 2 cm   

Marche à suivre : 

1° Broder le motif sur la toile aïda

Carnet-sant---0.jpg
2° Marquer les repères des mesures sur la toile couleur

Carnet-sant---1.jpg





3° Fixer par repassage la toile thermocollante sur l'envers de la toile couleur
  


Coudre la toile aïda sur la ligne centrale de la toile (voir photo) Repasser cette couture

Carnet-sant---3.jpg


5° Replier sur l'intérieur les 2 extrémités de l'ouvrage pour former les rabats. Faire un surjet ou ourlet sur 
     ces rabats. Epingler ces rabats.

Carnet-sant---4.jpg


6° Faire une couture sur toute la largeur du haut et du bas de l'ouvrage, en respectant les mesures exactes



7° Poser le galon à cheval sur tout le pourtour de l'ouvrage.
    
     Très  Important  c'est la partie la plus délicate du travail
    
   a) Laisser au ruban toute sa souplesse, pour éviter que l'ouvrage ne gondole
   b) Travailler les angles très minutieusement, en les repliant en forme de biseau et tout de suite les fixer avec
        une épingle.
   c) Faufiler tout l'ensemble et piquer ensuite.

Carnet-sant---6.jpg


Carnet-sant---5.jpg



Repasser votre ouvrage et pliez 
  Carnet-sant---Agla--.jpg
 



Et voilà une protection qui servira bien longtemps à Bébé.

Repost 0
Published by Mounala - dans Mes pas à pas
commenter cet article